Se connecter

Réseaux sociaux

Statistiques

Membres : 2405
Vues des pages : 274634
Vous êtes ici : Accueil

La fin de la Sécu Etudiante gérée par les Mutuelles étudiantes?

(0 votes, moyenne 0 sur 5)

La situation de la LMDE inquiète au plus haut niveau.

Actuellement placée sous administration provisoire, elle risque fort de disparaitre si aucune solution n'est très rapidement trouvée.

En effet, il semble que la LMDE ne serait peut-être pas en mesure d'assurer la rentrée universitaire 2015.

Le Sénat vient d'adopter une proposition de loi visant à réformer le système de sécurité sociale des étudiants. La Sénatrice Catherine PROCACCIA propose, d'ici à trois ans, la suppression de la gestion du régime obligatoire, par les mutuelles étudiantes.

Geneviève FIORASO, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, n'y est pas favorable. Les mutuelles étudiantes, autres que la LMDE (réseau EmeVia qui représente 10 mutuelles et la Smerep) y sont opposées démontrant que le problème de la sécurité sociale étudiante, ce ne sont pas eux mais la LMDE, en raison de sa mauvaise gestion, de ses difficultés financières. Tous souhaitent que ce projet de loi ne soit pas adopté par l'Assemblée Nationale. Des mobilisations vont se mettre en place.

Les Syndicats (UNEF dont sont issus les dirigeants de la LMDE, UNI) les fédérations PPEP et FNIM dénoncent une destruction du modèle social étudiant et tiendront des assises pour la défense du régime de sécurité sociale étudiante, en janvier 2015.

SGPA (Blog Se Grouper Pour Agir), devenu l'association MUTUELLES-SGPA pour apporter son aide aux étudiants en difficulté avec leur mutuelle étudiante, n'avons, en quatre ans, jamais reçu de demande d'aide pour un problème lié à une autre mutuelle que la LMDE.

Nous en déduisons que les autres mutuelles (régionales) fonctionnent bien ou du moins beaucoup mieux. La réaction du réseau EmeVia et de la Smerep est donc fort compréhensible, car ces mutuelles sont visées également, et ce à tort.

Dans le cas de disparition de la LMDE, ces mutuelles seraient-elles en capacité d'absorber l'arrivée massive d'étudiants en provenance de la LMDE et de traiter les dossiers sans problèmes? Pas certain.

La proposition d'un retour de gestion par la caisse d'assurance maladie est vraisemblablement la meilleure solution afin de solutionner les problèmes rencontrés par les étudiants.

Pour quelle raison, les mutuelles étudiantes se refusent-elles à perdre la gestion de la partie sécurité sociale et à ne rester que des mutuelles? La peur, sans doute, de voir le volume de leurs adhérents diminuer fortement. Nombre d'étudiants faisant appel à la concurrence.

Nous allons suivre ce dossier de près et vous tenir informé au fur et à mesure.

 

G. PAIN